Des pressions pour qu’Apple aide les jeunes à être moins dépendants de leur iPhone

Deux des grands actionnaires d’Apple craignent que les qualités envoûtantes de l’iPhone aient favorisé une crise de santé publique, qui pourrait nuire aux enfants — et à l’entreprise également.

iPhone

Dans une lettre datée du 6 janvier dernier et adressée à la firme de Cupertino, les deux actionnaires ont exhorté Apple à créer des moyens pour aider les parents à restreindre l’accès des enfants aux iPhone. Ils voudraient aussi que l’entreprise étudie les effets d’un usage intensif sur la santé mentale. « Il y a de plus en plus de preuves que, pour au moins certains des jeunes utilisateurs les plus fréquents, cela peut avoir des conséquences négatives involontaires », selon la lettre des investisseurs. Le « malaise sociétal croissant » va « à un moment donné être susceptible d’avoir un impact même sur Apple », précise la lettre.

Le Wall Street Journal a rapporté qu’un porte-parole d’Apple a refusé de commenter la lettre. Quant à la France, par exemple, elle a décidé d’interdire l’utilisation des téléphones intelligents dans ses écoles primaires et secondaires.

Source : Bloomberg

À lire aussi sur ActualitésApple